• Conciliation

    Il est des moments où on a un peu plus de mal, n'est-ce pas? ...  Je sais que quand je replonge dans la nostalgie, j'en ressors toujours fatigué et écoeuré par cette apnée prolongée.  Je sais aussi que quand je suis au bord de cette eau trouble que sont les traces des passés que je garde toujours par devers moi, quand je suis au bord de cette eau, troublé, un vertige me pousse...
    J'ai beau regarder mon nombril tomber, je suis bien forcé de m'apercevoir qu'il ne choit pas sans le reste...

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Janvier 2012 à 12:56
    Infini
    Un ami m’a dit que c’est qu’en touchant le fond qu’on se rend compte qu’on vivait à la surface. Merci pour le partage, c’est un bien beau billet. Bonne continuation à toi… poète.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :