• Dieux de braise.

    Ils avaient cheminé, un moment, ensemble. 
    Un jour, elle jeta les lettres dans l'âtre, alors qu'un grand feu y brûlait.  Tous ces mots que des facteurs avaient acheminés se sont embrasés. Dans une bouche incendiée.  Contre une bûche incandescente. Une ultime fois. Un ultime foyer.
    Un jour, ils avaient eu, la même cheminée, dans le même foyer. 
    Déclarer un feu, une flamme.
    Devenir, si peu, sa femme.

    Enflammer la glace à tout rompre.


  • Commentaires

    1
    ko
    Samedi 22 Octobre 2005 à 23:29
    Attiser...
    Jeter les lettres, rejeter l'être, pour avoir été. Qu'importent les facteurs d'embûches, le chemin est.
    2
    Makis
    Samedi 22 Octobre 2005 à 23:35
    ben...
    c'est triste ce que tu dis :-(
    3
    p
    Vendredi 9 Décembre 2005 à 16:24
    ...
    magnifique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :